... plus exactement "ancienne église". Elle en a connu des malheurs ; désertée après avoir été attaquée par la mérule et avoir perdu sa toiture, désacralisée, revendue à un promoteur qui n'a pas eu le temps de la transformer, vandalisée, elle a tout vu. Des scouts faisant un barbecue, des visiteurs emportant carrelage, pierres et boiseries et même un photographe à l’œil lubrique venu avec un mannequin (hum) de Bruxelles et son garde du corps (re-hum) pour y faire des photos qui n'étaient certainement pas pour le catalogue 3 Suisses !
Finalement, les deux petites tempêtes de août 2013 ont eu raison d'un des murs.
Certaines photos remontent à 2010 ; nous les avons prises au Compact, au Reflex selon nos passages et la météo, le vent constituant un danger mortel, la végétation omniprésente au sommet des murs ayant descellé toutes les briques, d'où le résultat lors des tempêtes !
Preuve qu'il n'est pas inutile de garder ses "vieilles" photos mais aussi que pour photographier des lieux déserts, ce n'est pas un luxe d'être au moins à deux, de bien observer avant de rentrer dans un bâtiment et d'ouvrir l’œil en permanence !
Sans toit, ni portes, ni fenêtres....Inutile de frapper à la porte !Protection inutileC'est au pied du murChoeur percé

Livre d'or pour Les ruines de l'église d'Ombret (N90 à hauteur de Ombret-Amay)
2.Bernard S. & Sam Photography
Salut Francis,

Je crois que l'église n'est plus accessible du tout depuis que le mur s'est effondré.
Mais l'endroit était très dangereux de par son impression de quiétude et de tranquillité alors qu'à 10m au-dessus de nos têtes des briques étaient prêtes à tomber.

Cordialement.
1.Francis Vano(non inscrit)
Félicitations, superbes photos surtout celles de l'église d'Ombret où je passe devant chaque semaine et où j'ai déjà pensé y jeter un coup d'oeil.
Bonne continuation
Amicalement- Francis Vano