Etonnante matinée d'août, après une nuit d'orage, le soleil se lève, les nuages défilent, le brouillard recouvre les cîmes des arbres et la brume s'élève du sol et parcours les champs au rythme du vent.
Toutes les 30 secondes, la vue est différente, tantôt sombre, tantôt éblouissante.
Un spectacle assez étonnant tandis que ces deux chevaux se réveillent tranquillement et goûtent à l'herbe humide après être restés sous les arbres à l'abri de la pluie.
Et moi seul face à eux, dans ce coin perdu, quasi pas de voitures, le calme et la tranquilité... C'est dans ces moments que j'adore mon hobby.